Agrialloggio Pirolo Alto
Italiano English
Loc. Pirolo Alto, Novazza di Valgoglio (BG) | +39 329 92 80 927
Lieux et environs

Gromo
à 5 km de distance se trouve un petit, mais charmant village médiéval.
Ses deux châteaux sont, sans aucun doute, l'attraction principale du village.
Le premier, situé dans le village historique, a été détenu par la famille locale Ginami, et il a une tour qui se dresse impérieuse au-dessus des maisons. Il abrite aujourd'hui un restaurant renommé.
Le deuxième est situé dans un endroit plus isolé, mais pas pour ça moins imposant que le premier.
Même l'église paroissiale, dédiée aux saints Jacques et Vincent, mérite une mention. Construite au XIIe siècle, elle dispose de deux portiques, ainsi que des peintures et des fresques d'une grande valeur.
En 2008 Gromo a reçu le titre de village médiéval et le drapeau orange du Touring Club Italien
www.comune.gromo.bg.it

Spiazzi di Gromo
A 12 km de l’agritourisme il y a Spiazzi di Gromo (ou Spiazzi di Boario) qui est un village dans la municipalité de Gromo avec 4 télésièges et pistes de ski de toutes les difficultés et bien exposées au soleil.
www.spiazzidigromo.it

Valgoglio
à 5 km de l’agritourisme à 930 m d’altitude au-dessus du niveau de la mer, il a les caractéristiques d'un village alpin avec une nature environnante intacte.
L'église paroissiale de la ville, construite au XVIIe siècle, mais reconstruite deux siècles plus tard, est dédiée à Sainte Maria Assunta et garde des fresques et des sculptures de bonne exécution, qui remontent à une période comprise entre le XIVe et le XVe siècle.
L'église de la fraction Novazza, dédiée aux saints Pierre et Paul, datant du XIXe siècle, a des fresques sur la vie de Saint-Pierre, réalisés par Ponziano Loverini.
Enfin, mérite aussi une mention l'église de Colarete, dédiée à Saint Michel, avec des fresques des XVe et XVIe siècles.
Considerable sont les excursions qui peuvent être faites dans le territorie municipal, adaptés à tous les utilisateurs: on a de simples promenades et aussi des itinéraires réservés aux personnes avec plus d’expérience. Entre ceux-ci il vaut la peine de signaler la Val Sanguigno et le tour des cinq lacs qui touche les lacs artificiels de Aviasco, Nero, Campelli, Sucotto et Cernello.
www.comune.valgoglio.bg.it

Valbondione
Elle se trouve à 18 km de l’agritourisme et elle est placé à la tête de la Val Seriana, à 52 kilomètres environ du Bergamo.
Le pays offre beaucoup de sentiers naturalistes. Mention doit être faitepour le Sentiero delle Orobie d’importance extra-provincial, qui passe pour une longue partie dans le territoire communal et qui touche quatre refuges de montagne: le Baroni au Brunone, le Merelli au Coca, le Curo et le EPO-Consoli. Au dehors de cet itinéraire beaucoup fréquenté , il y a aussi le refuge Barbellino , près du lac du même nom, et la place du «Gorgo del Cane » dans la ville Maslana. Tous peuvent être considérés comme des points d'arrivée ou de départ pour des excursions plus importantes sur les nombreux pics présents.
Très caractéristique est le village de Maslana qui a été reconstruit après un incendie dans le siècle dernier, il conserve toutes les caractéristiques du village alpin. Situé sur un éperon rocheux à la base du mont Pinnacolo qui surplombe la vallée, il est accessible uniquement à pied avec environ 30 minutes de marche, et dans le printemps il permet l'observation des boquetins, qui s'étendent jusqu’aux des maisons. En autre, d’impact élevé, il y a les chutes d'eau de la rivière Serio. Celles-ci se développent à partir du lac Barbellino, où la centrale de la société électrique ENEL, cinq fois par an (seulement en été) degage l'eau dans ce qui était son cours initial (avant la création de la centrale elle-même), pour un triple saut de bien 315 mètres.
N’oubliez pas l'excursion gastronomique avec la chute d'eau la nuit qui, à partir de 2008, a toujours lieu le troisième dimanche de Juillet.
Un spectacle vu chaque fois par des milliers de personnes, pour celles qui sont les chutes d'eau plus hautes en Italie, et la deuxième en Europe. D'autres petites chutes d'eau sont également intéressantes, comme celle du torrent Bondione en aval de Lizzola, celles des vallées de Coca et Fuga, ainsi que la "Gorgo del cane" et "Gorgo dei Fondi», crée par un saut du fleuve Serio entre Maslana et Beltrame.
www.comune.valbondione.bg.it

Lizzola
à 22 km de l’agritourisme, peu après le village de Valbondione, il y a Lizzola.
L'attraction principale de ce village de montagne est sans doute la présence de pistes pour pratiquer le ski alpin, situé sur les pentes du mont Vigna Vaga, qui ont permis le développement de l'industrie du tourisme au cours de l'hiver.
Celles-ci font de Lizzola l'une des principales stations de ski de la Val Seriana, avec vingt km de pistes servies par quatre télésièges pince fixe sur deux côtés avec un dénivelé de 800 mètres. La station dispose d'un système d'enneigement artificiel moderne et d’une piste éclairée pour le ski nocturne.
Depuis l'été 2012 il est possible de faire de downhill en utilisant les remontées mécaniques pour le transport de vélos à haute altitude. La Pista del sole, situé sur les pistes de Val Sedornia, construite en 2007, est la première étape vers une liaison avec Colere, ce qui combinerait les principales stations de ski de la Val Seriana et Scalve en un seul pôle touristique (hiver et été ).
www.lizzolasci.it

Clusone
à 15 km de l’agritourisme.
Jusqu'au XIXe siècle la ville a été entouré par des murs, et il existe des preuves documentaires que plus éloigné dans le temps ila également été équipé d'une forteresse qui retrace encore précisément sur la Piazza della Rocca. Les rues de la ville sont disposées principalement au la côte de la pente sur laquelle il se trouve: dans la route plus haute se dresse la monumentale basilique de Sainte Maria Assunta, bâtie au dix-huitième siècle, dont le haut clocher est visible dans toute la vallée.
En face de la façade de la basilique est l'Oratoire des disciplines, qui présente devant une fresque du XVe siècle avec en haut le Triomphe de la Mort et plus en bas une danse macabre de grand intérêt.
La basilique se dresse dans une position dominante sur la zone, et le côté sud vers la ville dispose d'un portique avec des arcs et des colonnes qui donnent sur un escalier spectaculaire, décoré avec des balustrades et quatre grandes statues des évangélistes.
D’autres bâtiments revêtant une importance particulière sont le Palais Fogaccia, construit au XVIIe siècle, avec de grandes salles qui exposent des peintures de valeur (y compris ceux des clusonesi Carpinoni et Domenico Antonio Cifrondi) et les fresques de Francesco Paglia (entre les XVIIe et XVIIIe siècles), et la mairie. Cette dernière est à côté de la Tour de l'Horloge et est considérée comme le symbole de la ville.
L’horologe en question, un travail de Pierre et Cosimo Fanzago, est encore utilisé et indique les mouvements astraux, la terre, le soleil et la lune, le tout avec une grande précision. Pour approfondir l'histoire de Fanzago, consulte la section Aliprandi Fanzago.
Le Palais Marinoni Barca, du dix-septième siècle, accueille le MAT - Musée Art Temps, le Centre culturel municipal et le Chœur Idica [3]. En 2008, à l'occasion du centenaire de la naissance de Giacomo Manzù le MAT a mis en place l'exposition Giacomo Manzù.
comune.clusone.bg.it